La culture d'Aloe arborescens

La culture d'Aloe arborescens

Aloe arborescens


L'aloès est une succulente appartenant à la famille des Asphodelaceae. Le genre comprend environ 500 espèces de différentes tailles et habitudes de croissance.
Aloe arborescens (également appelé "candélabre") est l'un des plus répandus en culture, avec le "vrai". Ses dimensions sont cependant plus importantes: si cultivée au sol, elle atteint facilement 2 mètres de hauteur, mais dans des conditions idéales, elle peut même dépasser 4 mètres. Il a également une plus grande tendance à se développer, grâce à sa posture semi-prosternée et ses ramifications abondantes: il peut occuper une superficie de 2 mètres carrés en moyenne.
Très caractéristiques et décoratives sont ses feuilles, très charnues et consistantes, d'un beau vert vif, avec des épines acérées sur tout le bord. Les spécimens adultes n'ont aucune difficulté à fleurir: ils produisent une belle tige et des corolles du rouge à l'orange, très vivantes.

Climat adapté à l'aloès



Ces plantes poussent bien dans les climats chauds, mais d'excellents résultats peuvent être obtenus dans la plupart de notre péninsule. La croissance végétative maximale se produit lorsque les températures dépassent 20 ° C. Ce type d'aloès spécifique tolère cependant assez bien les basses températures: il dépasse généralement très bien l'hiver lorsque le thermomètre ne descend pas en dessous de 0 ° C, surtout si dans un sol abrité, chaud et parfaitement drainé. Dans ces conditions, la culture en pleine terre peut être entreprise avec une certaine tranquillité sur les côtes et dans les régions centre-sud. Ailleurs, il sera bon de conserver l'aloès dans un vase.

Sol d'aloès


Pour la culture en pot ou en pot, il est bon de se concentrer sur un produit spécifique pour les cactus ou de préparer soi-même un mélange. Le substrat idéal est obtenu en mélangeant la terre de jardin, le sable grossier et la terre de feuilles dans une mesure égale. Nous traitons toujours le drainage: nous pouvons utiliser du gravier ou de l'argile expansée.

Exposition à l'aloès



Partout un affichage en plein soleil est à privilégier. Pour la culture en pleine terre, il est fortement recommandé de placer les plantes au sud, peut-être près d'un mur. Nous préférons, si possible, un terrain en pente: en plus de rehausser la beauté de la plante, il contribuera à drainer l'eau.
La culture en intérieur est possible: on conserve le pot dans une pièce extrêmement lumineuse, en le déplaçant, si possible, vers l'extérieur lorsque le temps chaud arrive: exposons-le progressivement, pour éviter les brûlures des feuilles.

Planter et rempoter


Le meilleur moment pour planter ou rempoter un aloès est la fin de l'hiver, avant le redémarrage végétatif.
Ces plantes succulentes poussent vigoureusement et il est donc conseillé de changer les conteneurs initialement tous les deux ans, trois ans pour les adultes (ils se développent plus lentement). Choisissez-en un légèrement plus grand que le précédent (nous éviterons la pourriture des racines), éventuellement en terre cuite (ce qui garantit une meilleure transpiration).

Irrigation à l'aloès



À cet égard, ce sont des usines assez autonomes. S'ils sont placés dans le sol, une fois bien installés, ils ne nécessitent pas d'intervention en eau. Nous ne travaillons que si la sécheresse dure plus de trois semaines.
L'aloès en pot est plus délicat: pendant la belle saison, ce n'est que lorsque le pain moulu est sec en profondeur que l'on intervient: dans ce cas on irrigue abondamment. Pendant l'hiver, nous distribuons de l'eau très rarement: c'est généralement suffisant une fois par mois.
Nous préférons, si possible, l'eau de pluie ou l'eau déminéralisée. L'important, surtout en été, est de l'administrer à température ambiante pour éviter un choc thermique aux racines.

Fertilisation aloe arborescens


L'aloe en pot ne doit être fertilisé que pendant la saison de croissance: nous recommandons un produit liquide spécifique pour les cactus, à administrer mensuellement.
En pleine terre, vous pouvez utiliser un engrais granulaire pour les plantes vertes, en petites quantités: épandez-le en avril et juin.

Nettoyage de l'Aloe arborescens



Si nécessaire, il peut être nécessaire d'enlever les feuilles fanées, endommagées ou pourries. On procède en les coupant le plus près possible de la base. Nous utilisons des ciseaux désinfectés puis nous saupoudrons la coupe de cannelle en poudre.

Ravageurs et maladies


Ce sont des plantes très résistantes, mais elles sont fréquemment attaquées par la cochenille. Si les insectes sont peu nombreux, ils peuvent être éliminés manuellement avec de l'alcool et un coton-tige.
Certaines espèces de cochenille peuvent également pousser à la racine: dans ce cas, il est conseillé d'utiliser un insecticide systémique à distribuer par irrigation.

La culture d'Aloe arborescens: la multiplication


La propagation peut être effectuée par division (en prenant les jets déjà enracinés qui ont été créés autour de la plante mère) ou par coupe. Dans ce dernier cas, prenez une rosette et laissez-la sécher pendant environ une semaine, à l'ombre. Il est ensuite placé dans un mélange très léger de sable et de terre de feuilles: il est irrigué très occasionnellement, en gardant le tout dans une ombre lumineuse. L'enracinement est assez rapide.