Parc Molise des Abruzzes Latium

Parc Molise des Abruzzes Latium

Caractéristiques générales du parc des Abruzzes, du Latium et du Molise


Le parc des Abruzzes, du Latium et du Molise couvre une superficie de 50 000 hectares et se caractérise par de nombreuses forêts de hêtres qui occupent les deux tiers de la superficie totale. Le territoire est majoritairement montagneux mais vient toucher le Val di Comino et les vallées du Giovenco. Le parc a été officiellement reconnu en 1922 car l'isolement forcé de la zone adjacente à l'Alto Sangro a permis la préservation de variétés d'arbres et d'animaux sauvages qui ne se trouvent pas ailleurs. La zone protégée est traversée par l'une des crêtes les plus importantes des Apennins ou le groupe des montagnes marsicaines. Il existe souvent des grottes de différentes tailles créées au cours des siècles avec le phénomène du karst. Il existe également de nombreuses sources qui ont une portée plus ou moins importante.

Les grands mammifères du parc



Le parc des Abruzzes, du Latium et du Molise a été créé dans le but de sauvegarder les grands mammifères présents dans la région. Jusqu'à il y a quelques décennies, ces animaux étaient présents sur tous les Apennins et formaient des populations génétiquement différentes de celles qui habitaient d'autres parties de l'Europe. Au fil du temps, leur population a diminué au point d'être en danger d'extinction. L'ours brun marsican est le symbole du parc et le nombre de spécimens présents oscille entre trente et cinquante. Il est possible de les apercevoir dans la région des montagnes Meta ou dans la réserve intégrale d'Intramonti. Il existe également des paires de lynx, de chamois et de loups. Pour accroître leur présence, l'administration du parc a planté de nombreux arbres fruitiers.

Oiseaux



Les oiseaux du parc des Abruzzes, du Latium et du Molise appartiennent à environ 230 espèces différentes. Parmi les plus importants se trouvent le pic de Lilford qui fréquente les montagnes Meta et la région de Pescasseroli. La présence de la cigogne blanche et du vautour barbu a également été signalée mais aucun nid de leur importance n'a été trouvé. Il existe de nombreux rapaces parmi lesquels le faucon pèlerin, la buse, mais aussi le hibou fauve et le hibou grand-duc. Se nourrissant de reptiles, ils parviennent à maintenir un bon équilibre en évitant que les serpents ou les amphibiens ne prolifèrent sans contrôle. L'aigle royal possède de nombreux sites de nidification disséminés dans l'aire protégée. Actuellement, trois couples stables nichent régulièrement.

Parco Abruzzo Lazio Molise: La flore du parc



Le parc national des Abruzzes conserve des espèces de fleurs endémiques très rares. Il y a plus de 2 mille variétés supérieures présentes, sans compter les mousses, les lichens et les champignons. Parmi les plus belles fleurs que l'on peut admirer lors des promenades printanières figurent les iris. Cette fleur ne pousse que dans certaines localités et avec ses nuances lumineuses de jaune, elle crée des touches de couleur intéressantes. Dans la même période, les espèces d'orchidées appelées pantoufle de Vénus donnent de magnifiques fleurs. Une plante très rare qui pousse à l'intérieur du parc est le pin noir de Villetta Barrea. C'est une espèce ancienne et ses origines remontent au Tertiaire. Parmi les conifères les plus anciens, citons également le pin mugo, situé dans la Camosciara et dans les environs.

Vidéo: Observation de loups Parc National des Abruzzes avril 2019